Google Cloud vient d’annoncer la fin des frais de sortie, mais sous conditions ! 

2 février 2024 | par la rédaction de Guide IT @La rédaction
À la une, Actualités, Réseaux et Télécom

Google Cloud vient d’annoncer la fin des frais de sortie, mais sous conditions ! 

Le groupe américain vient d’annoncer une nouvelle mesure en ce sens, mais celle-ci ne s’applique qu’à un cas bien précis et dans des conditions spécifiques que nous allons vous détailler dans notre article.

La fin des frais de sortie pour certains cas

Pour bénéficier de cette suppression des frais de sortie, les utilisateurs doivent quitter intégralement Google Cloud en résiliant leur contrat. De plus, ils doivent avoir souscrit le niveau de service réseau Premium.

Seuls les transferts depuis les sources suivantes sont concernés : BigQuery, Cloud Bigtable, Cloud SQL, Cloud Storage, Datastore, Filestore, Spanner et Persistent Disk.

Une procédure particulière à suivre

Pour pouvoir bénéficier de cette mesure, il est nécessaire de suivre une procédure spécifique. Cela implique notamment de soumettre un formulaire de demande à Google Cloud et de le faire valider. 

Une fois que le projet de migration est approuvé, le client dispose de 60 jours pour le réaliser. Ensuite, et seulement ensuite, il peut résilier son contrat. Les frais de transfert seront alors répercutés sous forme de crédits sur la dernière facture.

Une réponse aux préoccupations des régulateurs

Cette suppression des frais de sortie intervient dans un contexte où les régulateurs du secteur se penchent de plus en plus sur la question. L’an dernier, l’Autorité de la concurrence a exprimé ses inquiétudes concernant les frais de sortie dans un avis sur le secteur du cloud. De son côté, l’autorité britannique de la concurrence a ouvert une enquête sur le marché du cloud public d’infrastructure, avec les frais de sortie comme principal point de vigilance.

En France, le projet de loi SREN (Sécuriser et réguler l’espace numérique) aborde également cette problématique. L’article 7 bis du projet de loi prévoit l’interdiction pour les fournisseurs de facturer des frais de transfert de données supérieurs aux coûts réellement supportés.

Avec cette suppression des frais de sortie pour certains cas, Google Cloud montre sa volonté de répondre aux préoccupations des régulateurs et d’améliorer la transparence et la flexibilité pour ses utilisateurs.

Google Cloud vient d’annoncer la fin des frais de sortie, mais sous conditions ! 
Retour en haut